Articles

LA FIN DE L’EAU – Présentation de spectacle – Le samedi 04 mai à ECROMAGNY (70) !

« Un jour, je me suis
retournée. Et j’ai vu
— quoi ?
J’ai vu, je crois,
ce que je n’avais
pas réussi à voir.

J’ai vu,
pour la première
fois, je crois, l’endroit
où j’ai grandi… »*

Pendant deux ans, de 2022 à 2024, en tant qu’artistes associés au Théâtre du Peuple, nous avons sillonné le plateau des Mille étangs à la rencontre des habitant·es et amoureux·ses du territoire pour partager une aventure humaine et artistique. Spectacles, rencontres, ateliers d’écriture ont rythmé cette résidence aux côtés de l’auteur Julien Gaillard.

Ces collaborations ont abouti à plusieurs créations :

« LA 5e SAISON », coécrit et composé par FERGESSEN et la classe de 4e du collège de Mélisey.

« WRITE OR WRONG », coécrit et composé par FERGESSEN et la classe de 3e du collège de Faucogney-et-la-Mer.

« HAMEAUX, prologue du spectacle La fin de l’eau », une forme poétique et musicale, sur un texte original de Julien Gaillard mis en musique par FERGESSEN.

« L’ÉCHO DES ETANGS », le podcast produit et réalisé par FERGESSEN, à l’issue des ateliers d’écriture menés sur le plateau des Mille étangs, de 2022 à 2023.

« LA FIN DE L’EAU » est la dernière étape de cette aventure « Entre les étangs ».
Ce spectacle a été conçu in situ sur la Communauté de communes des 1000 Étangs avec ses habitant·es ainsi que celles et ceux qui arpentent ce territoire. Cette création est le fruit d’une collaboration entre quatorze amateur·ices et trois professionnel·les qui se sont réunis de janvier à mai pour vous offrir un moment d’humanité et de poésie contemporaine.

Texte, conception et mise en scène Julien Gaillard
Conception, création musicale et interprétation Fergessen (Michaëla Chariau et David Mignonneau)
Avec Clément Bellefleur, Jean-Pierre Bossa, Yvan Contois, Michèle Eimer, François Fendeleur, Marie Freslier-Bossa, Bernadette Georges, Floriane Gula, Hélène Landoz, Mathieu Landoz, Guillaume Muller, Stéphanie Roussillon, Frédéric Simon et Anne Sordelet.

Nous vous convions davantage à participer à une expérience musicale et poétique qu’à un spectacle de théâtre, à proprement parler. Quelqu’un – une femme, un homme – a quitté le village et y revient dix ans plus tard, en 2034. Le personnage principal est, ici, un choeur, un collectif de voix.

Ça promet d’être beau.

VENEZ !

M & D.

 

INFOS COMPLETES SUR « LA FIN DE L’EAU », ICI. 

SAMEDI 4 MAI 2024
à 17 h et à 20 h 30
Salle des fêtes, 3 rue du Pellevin

70270 Écromagny

Durée estimée : 1 h
GRATUIT
À partir de 10 ans

RÉSERVATION OBLIGATOIRE
jauge limitée
Communauté de communes des 1000 Étangs
Tel : 03 84 20 05 53
E-mail : melisey.ccme@orange.fr

*Julien Gaillard, « La fin de l’eau ».

NOUVELLES DATES ! – « NOTRE BESOIN DE CONSOLATION EST IMPOSSIBLE À RASSASIER »

Du 29/08 au 06/09/2020 – Théâtre du Peuple – Photo : Jean-Louis Fernandez

« Notre besoin de consolation est impossible à rassasier »
Texte : Stig Dagerman
Conception et interprétation : Simon Delétang
Conception musicale et interprétation : Fergessen
(Michaëla Chariau & David Mignonneau)
Production : Théâtre du Peuple – Maurice Pottecher.

Après avoir eu l’immense plaisir de nous produire, à l’envers, sur la scène mythique du Théâtre du Peuple, du 29 août au 06 septembre dernier, nous sommes heureux de vous annoncer de nouvelles dates de représentation, à l’endroit, pour « Notre besoin de consolation est impossible à rassasier » : un « oratorio électro-rock », créé aux côtés de Simon Delétang, cet été, au Théâtre du Peuple.

PROCHAINES DATES :

20/09 – REMIREMONT (88) – MUSÉE CHARLES FRIRY, 15 h et 17 h.
24/09 – COLMAR (68) – COMÉDIE DE COLMAR, 19 h.
25/09 – COLMAR (68) – COMÉDIE DE COLMAR, 19 h.
26/09 – LYON (69) – THÉÂTRE DES CÉLESTINS (Grande salle) – 17 h.

Infos complètes, ICI.

REPORTAGE TV – Via Vosges – « Ode à la liberté » – Sept 2020
https://www.viavosges.tv/info/info/Ode-liberte-Z3kZGBhDwB.html
Photo : Jean-Louis Fernandez
Photo : Jean-Louis Fernandez
Photo : Jean-Louis Fernandez
Photo : Jean-Louis Fernandez
Photo : Didier Jacquot

On en parle dans la presse :

À Bussang, un théâtre de la consolation.
« Simon Delétang a décidé d’endosser lui-même le texte de Stig Dagerman, accompagné des musiciens du groupe électro-rock Fergessen, Michaëla Chariau et David Mignonneau. Et le voilà, un homme mince et droit, vêtu de noir, capable de concentrer la parole dans tout son corps tendu comme un arc, pour mieux la projeter, l’incarner et la rendre vivante. Alors on l’entend avec une force nouvelle, ce texte culte, dans l’harmonie avec la musique à la profondeur mélancolique de Fergessen, dans ce qu’il a à nous dire pour notre aujourd’hui. »
Le Monde, Fabienne Darge, 1er septembre 2020.

La consolation du théâtre dans l’écrin vosgien
« La pensée de Dagerman oscille brutalement du gouffre à la possibilité d’une clarté à l’horizon. S’il suit ces impulsions contradictoires, Simon Delétang défend aussi, par son rythme, sa propre lecture de l’oeuvre, mettant en relief les jaillissements d’espoir au coeur de la noirceur. Chacun trouvera son propre chemin dans ce texte foisonnant, dont les questionnements – sur la mort, la liberté – font écho aux drames et incertitudes du monde actuel. La création musicale du duo rock Fergessen – Michaëla Chariau et David Mignonneau – colore aussi les phrases de Dagerman et leur insuffle une pulsation vitale, aux multiples facettes. »
La Croix, Marie-Valentine Chaudon, 31 août 2020

Une énorme vague de consolation à Bussang
« Comme dans un concert rock, Simon Delétang, face aux deux musiciens cherche le regard du public. Les spectateurs sont vite emportés par la vague de cet oratorio, les têtes dodelinent d’avant en arrière, les pieds tapent le sol, l’envie de danser, de crier lui passe par la tête pour célébrer le bonheur de se retrouver enfin face à des artistes. Dans ce “voyage imprévisible” comme l’écrit Stig Dagerman, Simon Delétang et le duo Fergessen proposent un hymne à la vie. Michaëla Chariau et David Mignonneau sont les voix intérieures du narrateur – “une raison de vivre” – une raison d’avoir vaincu les obstacles liés à la pandémie, et d’avoir créé ce spectacle, d’avoir rouvert un théâtre, d’avoir trouvé des solutions, de ne pas avoir baissé les bras. »
Sceneweb, Stéphane Capron, 3 septembre 2020

Avec Fergessen et Simon Delétang, le Théâtre du Peuple de Bussang console et rend heureux !
« Un écrit fulgurant que le comédien scande sans fioritures. Droit comme un i dans un costume sombre, crinière poivre et sel impeccablement arrangée, moustache stricte et regard plongé dans le vide abyssal de la mélancolie. En totale osmose « avec ce lieu magique et au service du texte ». Heureuse partition pluri- disciplinaire aux allures rock où les mots en forme d’uppercuts sont densifiés par les solos de guitare de David Mignonneau et les envolées vocales puissantes de Michaëla Chariau. C’est noir, percutant, violent, émouvant… Tout autant que lumineux et plein d’espoir, nous laissant plein de frissons « comme devant la beauté ». « En dehors du temps. » Car le rappelle Dagermann « L’humanité a besoin d’une consolation qui illumine. » »
Vosges Matin, Sabine Lesur, 4 septembre 2020.

Informations complémentaires :
THEATRE DU PEUPLE – MAURICE POTTECHER – Site officiel.

FERGESSEN EN CONCERT À PARIS ! Théâtre « Les Étoiles » – 02 AVRIL 2015

De retour dans la capitale pour un concert unique, nous vous donnons rendez-vous le jeudi 2 avril, sur la scène du très joli Théâtre « Les Etoiles », dans le 10e arrondissement.

Un rendez-vous important pour nous.

Le meilleur moyen de nous soutenir sera… d’y être ! 😉

INFOS ET RÉSERVATIONS : ICI !

VASSIE_20141219_4115

Au plaisir de vous retrouver !

M & D.